lundi, juillet 31, 2006

Reprendre le cours

Juste avant de recommencer vraiment ce blog, après la déconnexion étrange, celle où l'on a envie de ne pas l'être vraiment et où il nous est impossible de rebrancher les câbles entre les mondes. J'ai laissé derrière moi l'impression de pouvoir vivre ailleurs. Cette impression, fausse, que certaines choses ne nous manquent pas. C'est toujours comme ça, les vacances, un mal nécessaire, un bien douloureux. Envie d'y être, ne pas rentrer, et au final, aimer ce retour qui permet un autre départ. Parler dans le vide, comme maintenant. Dormir, se sevrer. Et redevenir accro, après.

Des livres dans mes bagages. A venir demain.

3 commentaires:

Valeriane a dit…

J'attends avec impatience que tu ouvres ces valises ;-)
Je suis pas partie en vacances... mais j'en rêve... prochaine destination : ma maison finie (ou du moins habitable)... je compte bien me faire une semaine "contemplation" où je pourrais me déconnecter du monde et rester dans mon chez moi, à ranger bouquins et autres affaires, à réorganiser tout mille fois, à ne rien faire... sauf regarder mes jolies murs peints ;-)

Cuné a dit…

C'est très joliment dit, cet état intermédiaire inhérent aux retours de vacances, je viens de le vivre et je me reconnais à fond !
Bonne reprise !

Virginie a dit…

Oui, difficile d'admettre la dépendance au quotidien... même s'il est si bon de le quitter, on s'empresse de le retrouver sans complexe. Hélàs!

Merci pour ton passage, Cuné! ;o)