jeudi, juillet 10, 2008

Bon, voilà!

Ca fait des semaines que j'étire ce blog en longueur, que les blancs silencieux et déserts suivent les petits sursauts d'orgueil ("Non, le Grimoire n'est pas (encore) mort!"), que les envies d'apparaître ici se laissent engloutir par les besoins d'apparaître ailleurs...

Alors voilà, pour les quelques égarés qui passeraient encore par ici, j'ai décidé d'être honnête: sachez que je vous lis encore, en toute discrétion mais que je cesse définitivement de sévir ici pour me consacrer à 100% à Asteline.

Asteline, vous le savez peut-être déjà est un jeune éditeur belge (jeune et flamboyant! ;-)) mais aussi un magazine en ligne, mis à jour chaque semaine, où BD, romans, livres de jeunesse, musique, etc. côtoient allègrement le plaisir de la découverte.

Tout nouveau: une rubrique blog/site vient de s'ouvrir, n'hésitez donc pas à y jeter un oeil, et pourquoi pas présenter votre site via la rubrique contact (et en passant, peut-être, à vous abonner à la Newsletter? Histoire de ne rien rater!!! ;-))

Au plaisir de vous retrouver aux quatre coins de la blogosphère (et sur Asteline!), je vous souhaite à tous mille merveilles et de bien belles lectures!

Virginie

www.asteline.be

3 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est ici que j'ai trouvé la beauté de vos mots, là-bas je vous suivrai.

(et... il est formidable, ce site Asteline!)

Votre fervent admirateur secret

Anonyme a dit…

Salut,

Ça va sinon?
De passage, le pas sage Saint Cerf sincérement te passe un énorme bonjour joufflu-obèse-rose-grassouillet.

EUPHRASIUM a dit…

Bonjour,
Je soumets mon roman à votre critique.
"Emma ou la rage de vivre"
Editions Amalthée.
https://www.zizole.blogs.psychologies.com/EUPHRASIUM

Référencement en cours. Pour ceux qui le désirent: commande possible déjà à la FNAC.
Voir lien ci-dessous.
http://livre.fnac.com/a2620536/E-Calmont-Emma-ou-la-rage-de-vivre?OriginClick=yes
http://www.fnac.com/redir/emailing.asp?PRID=2620536
Et à :
http://www.cdiscount.com/search/calmont%20euphrasie/s-105.html?navid_nav=101
« Ils disposaient d’eau et d’une étendue de terre. De quoi avaient-ils besoin d’autre pour vivre ? Mais rien, absolument rien pour le moment. »
Emma à neuf ans. Avec ses joies et ses questionnements sur la vie, elle mène une existence au cœur d’une rizerie, en compagnie de ses camarades. De l’école à l’église, sans oublier les fêtes au village, camaraderie, amitié, solidarité, combativité dans le respect sont peintes comme des armes inoffensives et indispensables au bonheur ! Emma ou la rage de vivre s’ouvre sur un hommage aux ancêtres. Dans cet ouvrage, humanisme et optimisme sont mis en valeur , il s’agit d’une véritable philosophie de la vie.

Résumé:
Le passé dessine les contours du futur. Ainsi l’histoire ici racontée dans Emma ou la rage de vivre s’ouvre-t-elle sur un hommage aux ancêtres. En 1624, un groupe d’hommes, fuyant des guerres, s’élance à la recherche de terre pour construire un village de paix et d’unité.
De ces ancêtres audacieux et acteurs de leur vie, naît Emma dix-sept générations plus tard. Héritière de ce passé de braves hommes, dotée d’une curiosité à toute épreuve, Emma nous est présentée dans sa relation à la vie. Emma et ses camarades s’approprient le monde des adultes et évoluent à leur aise. A la rizerie, aux fêtes du village, au bal des collégiens, au marché, à l’école, dans les grands événements de la vie telles la maladie, la mort, Emma et ses amis sont sous nos yeux, toujours comme des acteurs selon leur degré de compréhension. Rien ne les freine. Dans leur monde, on peut parler même aux oiseaux. Oui, tout devient possible avec Emma et ses camarades. Les pluies diluviennes qui les gardent à l’école pour une nuit sans crier garde, donnent lieu à des mises en scène de joie. Et tous sont entraînés dans de tels élans quelles que soient les circonstances.
Des enfants, mais des enfants tout à fait raisonnables comme des adultes, on dirait. Emma nous mène dans un monde d’éveil et émerveillement en toute chose. Et la curiosité, l’amitié, l’émulation, la joie, le respect de l’autre … donnent accès au bonheur immédiat. L’émerveillement et la curiosité qui animent ces enfants semblent prolonger ce bonheur dans le futur. En cela, Emma ou la rage de vivre est un ouvrage axé sur l’humanisme et l’optimisme. Les aptitudes à ces valeurs se retrouvent ou en tout cas, sont accessibles aux enfants de tous les pays. Aussi pouvons-nous dire que Emma ou la rage de vivre est un ouvrage résolument tourné vers le futur et sur le monde.