lundi, mars 19, 2007

"Basil et Victoria - Tome 5: Ravenstein" de Edith et Yann

A rebours
Prendre une série en cours, découvrir par la fin, et lire Ravenstein, le tome 5 des aventures de Basil et Victoria, les deux petits orphelins londoniens, arpentant les rues de Whitechapel accompagnés de leur chien Cromwell. Une fois n’est pas coutume.

Une nuit, alors que Big Ben égrène les douze coups de minuit, le Ravenmaster, mystérieux et taciturne gardien des corbeaux de la Tour de Londres, s’aperçoit avec affolement de la disparition de ses précieux oiseaux. Le drame s’étend bien au-delà : l’astrologue de Charles II avait prédit l’événement, l’associant à l’effondrement de la célèbre Tour et, avec elle, celui de la monarchie anglaise. Voilà qui est loin de plaire à la Reine Victoria, qui lui fait jurer de garder le secret tant que les chers volatiles ne seront pas retrouvés…

Et nos deux gavroches, dans tout cela ? La même nuit, leur sommeil est interrompu par Félix, tombé dans leur nid de fortune alors qu’il tentait d’attraper Ravenstein, le monstre craint par tous les petits ramoneurs, ces « Hirondelles d’hiver » au visage barbouillé de suie. Sa témérité et son accent frenchie suffisent à faire fondre le cœur de Victoria, qui délaisse aussitôt Basil pour suivre son nouveau chéri sur les toits. Mais alors que Vic échoue dans ses tentatives audacieuses mais maladroites de séduction, Basil se fait engager par le Ravenmaster pour l’aider à retrouver ses corbeaux… ce qui le remettra bien vite des les pattes de sa vielle copine.

Une atmosphère très Oliver Twist, en plus drôle et moins tragique, des dessins aux allures de clair de lune, très attrayants par leur mélange fusain-aquarelle. A en croire divers avis glanés ça et là, un dessin ayant évolué, également, depuis le premier tome des aventures de Basil et Victoria, « Sâti », paru en 1990.
Beaucoup d’humour, charmant surtout parce que sorti tout droit de la bouche d’enfants malicieux et sans attache, une peu casse-cou et téméraires.
Et une envie de faire le chemin à l’envers…

2 commentaires:

Lou a dit…

Je découvre ton blog à l'instant, avec beaucoup de plaisir ! Merci pour cette note... je ne connaissais pas cette série qui me semble toute faite pour ma petite âme de lectrice victorienne ! A bientôt sur ton blog !

Virginie a dit…

Merci pour ta visite, Lou!
Je suis passée également sur ton blog et tes goûts me disent qu'on pourra s'apporter quelques bons tuyaux lecture! ;-)